Paroles de vie

La fréquentation des lieux de mauvaise réputation

Les chrétiens éviteront les lieux mal famés pour au moins trois raisons.

Tout d’abord, pour leur propre bien. Parce que pour réussir dans la chasteté, il est important d’observer la prudence qui invite à ne pas s’exposer inutilement à la tentation. C’est un domaine où de tout temps, ceux qui se déclaraient les plus forts sont tombés. Parce que leur orgueil les a poussés à prendre des risques, à surestimer leurs propres forces, à oublier qu’en s’approchant trop du feu, on finit par être brûlé, surtout si l’on est inflammable.

En second lieu, à cause des autres. Le chrétien doit être imitable de sorte à pouvoir dire : « Soyez mes imitateurs » (1 Co 4, 16 ; 1 Co 11, 1 ; Ph 3, 17). « Car vous savez bien comment il faut nous imiter. Nous n'avons pas eu une vie désordonnée parmi vous » (2 Th 3, 7). Supposons qu’un chrétien pense pouvoir aller dans des boîtes de nuit ou des coins de prostituées sans que cela ne soit un problème pour lui. Si cela est vrai – on peut en douter parce que la chasteté concerne aussi ce que l’on regarde, ce que l’on entend, la manière d’être habillé, de danser, etc. –, si une autre personne l’imite en pensant que c’est permis, cette dernière personne, s’en sortira-t-elle indemne ? Le premier qui devait donner l’exemple n’a-t-il pas été le scandale, la pierre qui fait tomber les autres ? Or, « en péchant ainsi contre vos frères, en blessant leur conscience, qui est faible, c'est contre le Christ que vous péchez » (1 Co 8, 12).

Troisièmement, ce comportement peut choquer les autres, surtout si l’on a quelque responsabilité dans la communauté chrétienne, ou si, même à notre insu, quelqu’un avait de la considération pour nous à cause de notre témoignage de vie chrétienne. Ainsi, disait saint Paul, « nous ne donnons à personne aucun sujet de scandale, pour que le ministère ne soit pas décrié » (2 Co 6, 3).

Jésus était l’ami des pécheurs, des personnes de mauvaise réputation à qui il pardonnait les péchés et les invitait à changer de vie. Il se réjouissait de leur conversion par rapport à ceux qui se croyaient purs en disant : « En vérité je vous le dis, les publicains et les prostituées arrivent avant vous au Royaume de Dieu. En effet, Jean est venu à vous dans la voie de la justice, et vous n'avez pas cru en lui ; les publicains, eux, et les prostituées ont cru en lui ; et vous, devant cet exemple, vous n'avez même pas eu un remords tardif qui vous fît croire en lui » (Mt 21, 32-32). Il est donc important de ne pas condamner ceux qui travaillent dans ce milieu mais d’avoir pour eux de la commisération. Cependant, pour les approcher, les convertir ou les sensibiliser, il est important d’agir stratégiquement, en groupe, en s’armant d’une vie de prière régulière et intense afin de ne pas s’égarer soi-même.

Des exemples de lieux de mauvaise réputation incluent les boîtes de nuit et les maquis semblables, les chambres de passes, les lieux où exercent les prostituées, les sex shops, etc. Les sex shops sont des magasins où l'on vend du matériel pornographique ainsi que d'autres accessoires destinés à des jeux sexuels. On les trouve surtout en Occident.

« Très chers, je vous exhorte, comme étrangers et voyageurs, à vous abstenir des désirs charnels, qui font la guerre à l'âme. Ayez au milieu des nations une belle conduite afin que, sur le point même où ils vous calomnient comme malfaiteurs, la vue de vos bonnes œuvres les amène à glorifier Dieu, au jour de sa Visite » (1 P 2, 11-12).

Pin It

Newsletter

Inscrivez-vous pour être avisé de nos nouvelles publications.
Je prends aujourd'hui à témoin contre vous le ciel et la terre : je te propose la vie ou la mort, la bénédiction ou la malédiction. Choisis donc la vie !

_Deutéronome 30, 19

 

http://parolesdevie.bf

Parolesdevie.bf

Ce site vous est offert par l'Abbé Kizito NIKIEMA,
prêtre de l'archidiocèse de Ouagadougou.

Lire plus

www.catholique.bf

Suivez-nous sur Twitter

Suivez-nous sur Facebook